Moussa Sarr / VNH Gallery

Moussa Sarr est né en 1984 à Ajaccio. Il vit et travaille à Paris. Après avoir terminé son cursus à l'école des Beaux-Arts de Toulon en 2008, il participe à de nombreux évènements et expositions telles que le Salon d’Art contemporain de Montrouge et Jeune création en 2008. Son travail a été sélectionné pour la FIAC 2010, dans le programme Cinéphémère de la Fondation Ricard. En 2011, il a été invité par la BJCEM (Biennale des Jeunes Créateurs de l'Europe et de la Méditerranée), Thessalonique, Grèce. En 2012 ses vidéos sont montrées au Musée de Beaux Arts de Boston lors de l’évènement The 17th Annual Boston French Film Festival. En 2013 il étudie au Fresnoy Studio national des arts contemporains et participe à l’exposition collective « Mirages d'Orient, grenades et figues de barbarie » à la Collection Lambert à Avignon. En 2015 son travail est montré au Photomuseum winterthur (Zurich). Aujourd’hui ses oeuvres ont intégré des collections prestigieuses telles que celles du Fonds National des Arts Plastiques à Paris, Artemis / François Pinault et le Centre Pompidou.

 

5 dates repères

Solo exhibitions
2016 : Duo des Chats, VNH Gallery, Paris (France),
2016 : Asile, Hotel des Arts de Toulon (France),
2015 : En Métamorphose ; L’Être Lieu, Musée des Beaux Arts, Arras (France)
Group shows 
2016: MARTa Herford Museum, Magic and Power,  Herford (Germany)
2015: Fondation Boghossian, Heaven and Hell : From Magic Carpets to Drones, Brussels (Belgium)

 

Projet 

L'installation vidéo "La danse des lions" prendra la forme d’un combat de l’artiste contre lui-même,  qui s'ancre dans ses racines sénégalaises. « Dans la lignée de mon travail vidéo mettant en scène des animaux et inspirée des  fables de La Fontaine autant que des griots, je m'attaquerai pour la première fois au roi des animaux. L'installation finale sera sobre et immersive. Je m'y mettrai en scène coaché par des marabouts sénégalais. Le rendu entremêlera réel et fiction » explique Moussa Sarr.

La danse des lions intègrera ainsi Asile, une œuvre globale au sein de laquelle se déroulent plusieurs fables-vidéo animalières qui se croisent et s’entrechoquent. C’est leur mise en relation qui permet au spectateur d’en tirer sa propre morale.

Une première version d’Asile sera présentée en Mai 2016 à l’Hôtel des arts à Toulon.

La danse des lions puise ses racines dans la lutte sénégalaise. Une pratique sportive et folklorique populaire qui  fait écho aux origines de l’artiste et à son passé de sportif de haut niveau (karaté).

 

Projet international

Réalisation d’une partie de l’œuvre au Sénégal (résidence deux mois en compagnie de lutteurs et de leurs marabouts). Restitution lors du Printemps de septembre et du Festival d’automne (en cours de discussion).